Noyen sur Sarthe

La Communauté de Communes

logo lbn

Depuis le 1er janvier 2014, Noyen a rejoint la Communauté de Commune de Vègre et Champagne ce qui donne aujourd’hui la LBN Communauté de Communes de Loué Brulôn Noyen.

La volonté des communes d’unir leurs moyens à travers des syndicats, districts et autres communautés urbaines, ne date pas d’hier, mais les communautés de communes, telles que nous les connaissons, sont très récentes puisqu’elles ont été créées en 1992, par la loi d’Administration Territoriale de la République.

La ligne de partage au sein d’une compétence entre les domaines d’action de la communauté et ceux de la commune est appelée l’intérêt communautaire. S’agissant des communautés de communes, il revient aux conseils municipaux des communes membres  de définir l’intérêt communautaire.

La Communauté de Communes est le meilleur compromis entre la sauvegarde de l’autonomie des communes et la mise en commun des moyens. Le rassemblement des communes permet de mieux appréhender l’organisation d’investissements (voirie, éclairage public, énergie, déchets ménagers…), et de réaliser des économies sur le fonctionnement des services liés aux intérêts communautaires. C’est à travers cet espace de solidarité que les communes peuvent entreprendre des projets sans mettre en péril leur budget.

L’objectif principal est de mutualiser des moyens, pour gérer ensemble des services publics afin que le coût soit inférieur et faire à plusieurs ce que les communes ne pourraient pas ou plus faire L’intercommunalité, c’est la mutualisation des moyens, afin que chaque administré puisse bénéficier des mêmes avantages

Cette nouvelle communauté de commune regroupe 29 communes.

Le Conseil communautaire est constitué de 51 membres élus par ces 29 Communes. Il se réunit environ 2 à 3 fois par trimestre et est chargé d’étudier et de prendre des décisions sur les propositions faites par le Bureau et les commissions. Le Bureau est composé d’ 1 président et de 10 vice-présidents communautaires, il est chargé d’étudier les propositions des commissions avant de les soumettre au Conseil Communautaire.

Plusieurs commissions sont ainsi chargées de mener un travail de réflexion en amont sur les différentes compétences : finances, économie, bâtiments et infrastructures, voirie, culture et musique, environnement, sport, enfance-jeunesse-RAM, communication-tourisme, santé-social, afin de mener à bien le projet.

Les étapes du projet

La Commission : propose le projet et étudie ses conditions de mise en place,    Le Bureau : analyse ces propositions,    3° Le Conseil Communautaire : prend la décision de mettre en place ou pas le projet,    Les services mettent en placent l’action.

 

 

 

 

adipiscing ante. eget porta. ipsum at quis, eleifend